Mot du maire

Mot du Maire n°32 - octobre 2021

                                                                       LE MOT DU MAIRE                                                                          

Éric MARTIN
Maire de Pouilly les Nonains

Lors de l’édito de septembre 2020, j’avais évoqué avec la crise COVID un bateau battant pavillon au gré des vagues pandémiques. J’étais loin de penser que nous serions toujours dans une situation aussi incertaine une année plus tard, et que les vents seraient toujours aussi capricieux. Nous restons toujours dans l’espérance de vivre des jours paisibles et plus sereins, des jours qui semblent désormais lointains.
Une nouvelle fois cette année fut empreinte de frustrations et de doutes. La toute première de ces déconvenues reste pour moi l’annulation du repas organisé par le CCAS au mois de novembre. Je n’ai volontairement pas voulu valider une distribution « sans contact » d’un quelconque présent aux personnes éligibles de notre commune, cette démarche devant être pour moi un moment d’échanges et de partages ; or elle était en ce temps-là impossible. J’assume totalement cette prise de position. Je souhaite de tout mon cœur que cette année nous n’ayons pas la même décision à prendre ; nous restons néanmoins en alerte grâce aux informations préfectorales que nous respecterons.
L’inauguration de la salle des fêtes est elle aussi repoussée au 10 juin 2022 pour les mêmes raisons. Le lendemain nous accueillerons nos amis de Montgivray. De nombreux mouvements de personnel ont eu lieu au cours de cette année.
Deux figures, j’ose le dire, emblématiques, ont fait valoir leur droit à la retraite. La première fut Yvette Perroton qui aura laissé une belle empreinte à l’école primaire et la cantine. Yvette aura vu défiler un nombre incalculable d’enfants et son prénom résonnera longtemps dans nos structures accueillant des enfants. La seconde retraitée est Anne-Marie Bonnot, présente depuis 39 années au secrétariat de notre commune. Anne-Marie était la tour de contrôle discrète et très efficace de l’ensemble du personnel ; elle fut de plus une excellente collaboratrice pour l’ensemble des élus. Personne effacée mais ô combien précieuse, elle s’est efforcée de passer le relais à ses collègues dans les meilleures conditions possibles ; c’est pourquoi son parcours professionnel mérite un grand respect. Nous souhaitons à ces deux personnes une très longue et riche retraite. Suite à ces mouvements de personnel, Estelle Brun remplace Anne-Marie Bonnot. Pour épauler Céline Auvolat à l’accueil et aux tâches administratives, nous avons recruté Anaïs Cleret.
Georges Darpheuille, ancien adjoint de Daniel Dousson, nous a quittés cette année. Cet homme gentil, discret et généreux a consacré une très grande partie de sa vie au service des autres. Facteur pendant sa vie active, présent dans de très nombreuses associations, œuvrant constamment dans l’ombre, il peut désormais reposer en paix.
Madame Guarneri, figure incontournable de Madeleine environnement, a passé la main à Catherine Specklin. Nous ne sommes pas inquiets sur la pérennité de cette association basée à la gare du tacot. Un grand merci, Sylvette.
Une situation est malheureuse ment préoccupante et récurrente. Elle concerne les incivilités en tout genre : les vitesses excessives sur nos routes et chemins, les dégradations diverses au stade, à la salle des fêtes, sur les arrêts de bus, les incivilités via des dépôts sauvages en divers endroits, mais aussi auprès des points d’apports volontaires… je vous fais grâce d’une liste plus exhaustive. En aucun cas nous ne baisserons les bras, je porterai plainte sans me lasser et je demanderai des sanctions aussi souvent que cela sera nécessaire et justifié. Pour information, deux permis de conduire ont été supprimés sur le champ en plein centre bourg pour vitesse excessive, je ne vais pas me plaindre de ces sanctions, et j’encourage la gendarmerie à en faire encore plus.
Concernant la communication rapide, un tout nouveau site internet sera bientôt disponible. Par souci d’économie nous avons aussi décidé de ne pas renouveler la location du panneau lumineux du centre bourg qui était de 388 € par mois avec un engagement de six années. Je vous invite donc à télécharger sur vos portables l’application « panneau Pocket » qui vous permettra d’avoir de nombreuses informations d’actualités importantes, l’abonnement nous revenant à 25 € par mois. L’économie sur le mandat sera de 25 000 euros.
Pour terminer, je souhaite à l’ensemble de nos associations locales de pouvoir reprendre leurs activités à un rythme régulier, je souhaite aux nombreux Présidents et adhérents de pouvoir organiser à nouveau de belles manifestations sportives, culturelles ou de loisirs. La vitalité d’un village passe par ces rencontres, ces échanges, par la joie et la bonne humeur !!!

Éric MARTIN