NOVEMBRE 2020

Date: 
novembre, 2020

Repas CCAS de Noël reporté en Avril 2021
En raison de la crise sanitaire de la Covid-19 et des incertitudes sur l’évolution de la pandémie dans les prochains mois, nous avons décidé, avec grand regret, de reporter le repas festif prévu le 21 novembre 2020 à la salle des fêtes en avril 2021.
La distribution des colis de Noël est également annulée et reportée, le porte-à-porte n'étant pas judicieux en période d'épidémie.
(Sous réserve de l'avancée des restrictions sanitaires en raison de la Covid-19).
Nous vous souhaitons beaucoup de courage durant cette période.
Soyez vigilants et prenez bien soin de vous.

CCAS : remise de chèque
Samedi 7 novembre, le président Patrick MOUTET a remis un chèque de 456 euros au profit du CCAS. La somme versée correspond au bénéfice de la soirée pizzas organisée dernièrement.

   

Sécheresse - Reconnaissance catastrophe naturelle
Reconnaissance de la commune en l’état de catastrophe naturelle pour la sécheresse période du 1er janvier au 30 juin 2019
Parution au Journal Officiel du 17 novembre, de l’arrêté Préfectoral du 20 octobre 2020

Les administrés n’ayant pas encore déclaré leur sinistre auprès de leur assurance disposent d’un délai de 10 jours. Ceux qui l’ont déjà fait doivent transmettre à leur assurance cet arrêté.
cliquez sur ce lien pour télécharger l'arrêté

Monoxyde de carbone: Prudence
Comment prévenir les intoxications Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année plus d’un millier de foyers, causant une centaine de décès par an. Il peut être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…).
Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent :
Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.
Veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation du logement et à une bonne utilisation des appareils à combustion.
N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments.
Pour télécharger la notice
En savoir plus : https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/exposition-a-des-substances-chimiques/monoxyde-de-carbone
https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/attention-aux-intoxications-au-monoxyde-de-carbone-0

Fibre Optique

Un médecin s'installe à Ouches

C’est avec un grand plaisir que les maires de Ouches, Pouilly les Nonains et St Léger sur Roanne ont posé pour une photo en présence du Docteur Jean Lalance et son assistant Mr Coste Alexandre devant le cabinet médical qui va ouvrir le 30 novembre prochain au 201 rue des écoles au centre bourg de Ouches.
Ce médecin de la région sera praticien référent d’une partie des habitants des trois communes actuellement sans proximité médicale disponible. Le docteur Lalance désire donner la priorité aux personnes actuellement sans médecin traitant. La maison médicale accueille également 2 infirmières, une kinésithérapeute ainsi qu’une sophrologue.
Bien qu’installé à Mably, un équivalent temps plein sera bien présent sur cette entité puisqu’il sera épaulé par son assistant médical et ses médecins remplaçants qui pourront tous faire la déclaration médecin traitant.
Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous par internet sur DOCTOLIB.FR (lieu 2) afin de réserver un créneau de consultation.
Le cabinet sera ouvert :

du lundi au vendredi 
de 8h30 à 11h et de 13h30 à 16h30 sur rendez-vous
et de 11 h à 12h30 et de 16h30 à 18h00 sans rendez-vous.

Cette nouvelle ne fait pas oublier aux élus Marie-Christine Bravo, Yves Chambost et Eric Martin que malgré tout nos trois communes comme bien d’autres encore sont toujours en recherche de médecins afin de palier à sa désertification.
   

Cérémonie du 11 novembre
Malgré le confinement, un hommage a été rendu à nos combattants morts lors de la première guerre mondiale.
         

Risque INFLUENZA AVIAIRE Hautement Pathogène (mesures de biosécurité à appliquer)
Le département de la Loire est situé dans un couloir de migration, par conséquent :
aviaire hautement pathogène : La Loire passe au niveau de risque élevé
Obligation de confinement des volailles dans l’ensemble des communes de la Loire
L’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse, qui affecte les oiseaux. Elle est réglementée au niveau international et nécessite de recourir à l’abattage du cheptel infecté. Dans une telle situation, même si la consommation de viande et œufs ne présente pas de risque pour l’homme, cette maladie a des conséquences économiques immédiates en compliquant pour tout ou partie du pays concerné, l’exportation de produits à base de volailles.
La France est actuellement indemne mais les nouvelles détections d’IAHP rapportées cette semaine en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, montrent une très forte dynamique d’infection au sein de la faune sauvage.
Afin de prévenir tout risque de propagation du virus sur le territoire national, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé, après concertation avec l’ensemble des opérateurs des filières concernées et de la Fédération nationale des chasseurs, de relever le niveau de risque de "modéré" à "élevé", dans les départements situés dans les deux principaux couloirs de migration. Le département de la Loire est concerné par l’un de ces deux couloirs.
Le passage au niveau de risque élevé impose la mise en place de mesures visant à protéger les élevages avicoles, les basses-cours, et à renforcer la surveillance dans l’avifaune.
À compter 6 novembre 2020, tous les détenteurs de volailles de toutes les communes de la Loire ont l’obligation de mettre en place les mesures suivantes :
claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
interdiction de rassemblement d’oiseaux (exemples : concours, foires, marchés ou expositions) ;
interdiction de faire participer des oiseaux originaires de la Loire à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;

interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
interdiction d’utilisation d’appelant.

Les éleveurs professionnels qui ne peuvent pas répondre au confinement ou être protégés par des filets peuvent bénéficier d’une dérogation à condition de mettre en œuvre des mesures de biosécurité alternatives, validées par une visite vétérinaire. Cette visite a lieu à l’initiative et à la charge des éleveurs et doit être effectuée dans les meilleurs délais.
La non application par tout détenteur d’oiseaux des mesures de confinement ou de protection par des filets constitue une infraction à l’article R.228-1 du CRPM et est puni de la peine d’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe (750 euros).
Si plusieurs oiseaux de votre élevage ou de votre basse-cour meurent de manière subite et inexpliquée :
conservez les cadavres en les isolant et en les protégeant ;
interdisez l’accès à votre basse-cour à toutes les personnes et les animaux ;

Commémoration du 11 novembre, armistice 1918
A l’occasion de la commémoration de l’armistice de 1918 et au vu des conditions sanitaires,
aucun rassemblement ne pouvant se tenir, la municipalité fera uniquement un dépôt de gerbe non ouvert au public.

BIBLIOTHEQUE
La lecture vous manque ?
il est désormais possible de commander des livres :
bibli.pouillynonains@aliceadsl.fr
Mme SAINT ANDRE au 06/08/35/04/92
Ou pour consulter l'ensemble des documents :
bibli.roannais-agglomeration.fr/opac